question
Un devis ?
Contactez-nous

Agence Syndic

L’agence syndic de copropriété est à la fois une agence immobilière et un syndic professionnel.

Son service est généralement très apprécié. En général, les agences immo connaissent bien les tracas des copropriétaires. Elles savent les accompagner aussi bien au quotidien que lors de la vente ou l’acquisition de leur bien. Elles les aideront à valoriser leur bien en assurant l’entretien ou la montée en gamme des parties communes.

Avantages et inconvénients d’une agence syndic

Leurs honoraires des agences syndic sont parfois avantageux, car elles se positionnent ainsi comme alliées des copropriétaires.

Ce geste commercial n’est pas « gratuit ». Pour une agence immobilière sur un marché en tension, obtenir un mandat d’exclusivité sur un bien à vendre est rarissime. Entretenir de bonnes relations avec les bailleurs en se proposant comme « syndic pas cher » est donc un excellent moyen de s’assurer de très belles transactions !

Enfin, une agence immobilière qui se propose comme syndic aura tout intérêt à faciliter la vente des biens de l’immeuble. Avant la signature de la promesse de vente, l’agent immobilier fournira tous les documents obligatoires au futur acquéreur en lui expliquant clairement le fonctionnement et les frais de la résidence. Il constituera facilement l’état daté, puisqu’il a accès au bilan des charges de copropriété. Quant au propriétaire vendeur, il est assuré de recevoir le certificat du syndic sans attendre, puisque les agents ont souvent hâte de conclure la vente pour percevoir leurs honoraires.

Cependant, les avantages d’opter pour une agence syndic plutôt qu’un syndicat professionnel en ligne ou classique sont à pondérer.
Une agence immobilière a pour client à la fois les bailleurs, les locataires et ici, l’ensemble des copropriétaires. Cette position peut entraîner des conflits d’intérêts, puisqu’un agent immobilier sera incité à bichonner ses clients en priorité, parfois au détriment des autres copropriétaires.

Syndic de copropriété devant un immeuble.

Est-on obligé d’avoir un syndic de copropriété ?

Il est absolument obligatoire d’avoir un syndic de copropriété dans tous les immeubles ou résidences avec des espaces partagés.

Dès sa création, la copropriété est immatriculée au registre national d’immatriculation de l’Anah par le notaire. Puis, chaque année, sa fiche d’immatriculation de copropriété sera mise à jour par le syndic.

Bien choisir son gestionnaire de copropriété

Rien n’oblige les copropriétaires à faire appel à une agence immobilière spécialisée pour leur syndicat de copropriété.

Au contraire, en application de la loi du 10 juillet 1965, les copropriétaires peuvent choisir entre différents types de syndicats de copropriété : le syndic bénévole, le syndic professionnel ou encore le syndic coopératif en autogestion.

Quel que soit le modèle de gestion choisi, les résidents copropriétaires pourront toujours changer de syndic à 2 moments :

  • En cours de mandat, si le syndic de copropriété a fait une faute de gestion et que les copropriétaires votent pour son éviction.
  • En fin de mandat, au moment de renouveler le contrat.

Depuis la loi ALUR, si les copropriétaires votent pour un syndic professionnel (qu’il s’agisse d’un syndic traditionnel, d’un syndic en ligne ou d’un syndic d’agence immobilière), ils ont l’obligation d’organiser une mise en concurrence des syndicats. Concrètement, il faut avoir au moins 2 devis en main au moment du vote en assemblée générale de copropriété.

La mise en concurrence des syndicats d’immeuble

Normalement, c’est au conseil syndical d’aller chercher les devis et de comparer les différents contrats des syndicats professionnels. Ceci dit, les copropriétaires peuvent aussi proposer par eux-mêmes un ou plusieurs contrats de syndic pour les faire examiner par l’assemblée.

La mise en concurrence des syndics de copropriété est un excellent moyen de faire baisser les charges de l’immeuble, car les syndicats professionnels doivent revoir leurs honoraires à la baisse pour avoir une chance d’être les heureux élus.

Autre alternative : Passer du syndicat professionnel (souvent trop cher) ou du syndic bénévole (souvent trop chronophage) au syndic en ligne, pour bénéficier de démarches facilitées à petit prix.

Découvrez nos meilleurs articles :

A lire également

Voir tous les articles
Le vrai syndic en ligne des petits immeubles

Parce que pour nous une petite copropriété a le droit d’être gérée par un vrai syndic et de bénéficier des mêmes garanties qu’une grande copropriété.

Découvrir l'offre
A partir de
9,90 €
par lot / mois*
contrat sans engagement… de durée ! (1)
Assemblée générale : libéré, délivré ! (2)
Restez zen, on est responsable !
Comptabilité et charges enfin claires !

* Offre soumise à conditions. (1) La résiliation anticipée du contrat Syndic One est facturée 49€ du lot avec un minimum de facturation de 249€, elle peut intervenir dès la fin du 3ème mois suivant la signature du contrat de gestion et par décision des copropriétaires convoqués en assemblée générale extraordinaire. Cette disposition ne s’applique qu’aux contrats de gestion signés à partir du 01 novembre 2020. (2) Fonctionnalité réservée aux copropriétés de moins de 5 lots et/ou moins de 15.000€ de budget annuel, conformément à l’article 41-8 de la loi N°65-557 du 10 juillet 1965.