question
Un devis ?
Contactez-nous

Syndic de copropriété à Marseille

Une copropriété à Marseille est un lieu de vie haut en couleur dans cette cité au verbe haut. C’est un immeuble à conserver avec attention avec l’appui d’un syndic de copropriété qualifié. Syndic professionnel, syndic bénévole ou syndic en ligne à Marseille ? On fait le point.

Un logement à Marseille, à deux pas de la Méditerranée

Le climat enchanteur de la Provence, l’atmosphère se particulière du bord de mer, le bouillon de culture d’une cité millénaire où se croisent toutes les populations… Un appartement à Marseille est une invitation à voyage, une expérience authentique sur un territoire dynamique et multiculturel. Vivre dans la cité phocéenne permet d’abord de bénéficier du soleil qui rayonne une bonne partie de l’année en PACA, et en fait une destination touristique prisée. Mais c’est aussi et surtout une métropole de dimension européenne, la deuxième ville de France par sa population avec près de 900 000 habitants. L’activité économique y est très éclectique entre son port – le plus important de France –, son quartier d’affaires flambant neuf – Euroméditerranée – et ses commerces autour de la rue Saint Ferréol.

Habiter Marseille c’est profiter d’un cadre de vie animé à l’image du marché sur le Vieux-Port ou des soirs de match au stade Vélodrome, ainsi que d’un environnement au charme typique dans les calanques ou dans l’arrière pays riche en villages provençaux. Pas moins de 57 km de littoral bordent la préfecture des Bouches-du-Rhône ! Desservie par le TGV et un aéroport international, la cité phocéenne est dotée d’un réseau de métros et tramways pour faciliter les déplacements dans la deuxième plus grande ville de France par sa superficie (240 km²).

Syndic de copropriété à Marseille

Copropriété à Marseille, un parc immobilier sensible

Plus de huit logements sur dix sont des appartements à Marseille. Les petites copropriétés y sont légions, des bâtiments anciens nécessitant la vigilance des copropriétaires en termes d’entretien et de conservation pour préserver le confort et la sécurité des occupants. Sous l’effet de grands projets de renouvellement urbain, la capitale de la région Provence Alpes Côte d’Azur, de nouvelles constructions ont permis de développer une offre de logements récents, mais la majorité du parc immobilier demeure ancien, notamment dans les arrondissements centraux. Veiller au bon état des parties communes, impulser les projets de travaux de rénovation, c’est le rôle d’un syndic de copropriété à Marseille. C’est d’ailleurs le drame de la rue d’Aubagne en 2019 qui a illustré l’évolution de la législation pour renforcer la mission de conservation de l’immeuble pour le syndic, pour éviter le laxisme et l’inaction pouvant aboutir à une dégradation irrémédiable des bâtiments.

Le choix du syndic de copropriété à Marseille est donc particulièrement déterminant pour garantir des parties communes propres et accueillantes, ainsi qu’une façade attrayante et des performances énergétiques satisfaisantes. Autant d’atouts pour les occupants au quotidien, mais aussi en vue d’une revente du logement pour s’assurer de son attractivité et donc d’une éventuelle plus-value. Le syndic de copropriété joue en effet un rôle actif sur ce plan, mais aussi en matière de gestion des dépenses de l’immeuble et de conformité avec la législation.

Le rôle d’un syndic de copropriété à Marseille ne se limite pas en effet au suivi des travaux. C’est lui qui veille au respect du règlement de la copropriété pour préserver le vivre ensemble, c’est lui qui organise l’assemblée générale des copropriétaires pour permettre à chacun de peser dans les décisions collectives, c’est encore lui qui effectue l’ensemble des démarches administratives, perçoit les charges de copropriété pour gérer les dépenses auprès des différents prestataires, et représente les copropriétaires devant la justice en cas de litige.

Syndic en ligne à Marseille, la bonne alternative

Quel syndic pour une copropriété à Marseille ? Le choix appartient aux copropriétaires : c’est eux qui désignent le syndic lors d’un vote à la majorité absolue. C’est d’ailleurs une obligation pour une copropriété d’être engagée contractuellement avec un syndic, pour une durée maximale de trois ans renouvelable. Néanmoins, les copropriétaires peuvent choisir entre un syndic professionnel ou bénévole. Dans le premier cas, il s’agira d’une entreprise spécialisée dans l’administration de biens et la gestion immobilière. Un syndic professionnel à Marseille doit en effet disposer d’une carte professionnelle délivrée par la CCI, d’une assurance RCP et d’une garantie financière. Une syndic bénévole ne sera pas soumis à ces obligations ; il peut s’agir d’un ou plusieurs copropriétaires, qui donnent de leur temps pour effectuer les tâches du syndic. Ce type de gestion peut se retrouver généralement dans les petites copropriétés.

Une alternative est possible : le syndic en ligne à Marseille. Une solution économique puisque elle réduit le poids des honoraires du syndic sur les charges de copropriété. Un syndic en ligne va associer l’expertise d’un professionnel à la disponibilité de référents sur place parmi les copropriétaires pour garantir une gestion rigoureuse de l’immeuble à un tarif compétitif.

Découvrez toutes nos agences de Syndic :
Syndic de copropriété LilleSyndic de copropriété ParisSyndic de copropriété BordeauxSyndic de copropriété LambersartSyndic de copropriété LyonSyndic de copropriété Nantes

A lire également

Voir tous les articles
Le vrai syndic en ligne des petits immeubles

Parce que pour nous une petite copropriété a le droit d’être gérée par un vrai syndic et de bénéficier des mêmes garanties qu’une grande copropriété.

Découvrir l'offre
A partir de
9,90 €
par lot / mois*
contrat sans engagement… de durée ! (1)
Assemblée générale : libéré, délivré ! (2)
Restez zen, on est responsable !
Comptabilité et charges enfin claires !

* Offre soumise à conditions. (1) La résiliation anticipée du contrat Syndic One est facturée 49€ du lot avec un minimum de facturation de 249€, elle peut intervenir dès la fin du 3ème mois suivant la signature du contrat de gestion et par décision des copropriétaires convoqués en assemblée générale extraordinaire. Cette disposition ne s’applique qu’aux contrats de gestion signés à partir du 01 novembre 2020. (2) Fonctionnalité réservée aux copropriétés de moins de 5 lots et/ou moins de 15.000€ de budget annuel, conformément à l’article 41-8 de la loi N°65-557 du 10 juillet 1965.