question Un devis ? Contactez-nous

5 bonnes pratiques pour tisser des liens d’entraide avec vos voisins !

Trop souvent, les échanges entre voisins se limitent à un « bonjour » ou un « merci » à peine audibles. Pourtant, c’est tellement simple d’entretenir de bonnes relations et de générer une ambiance conviviale au sein d’un quartier ! Voici 5 bonnes pratiques pour favoriser l’entraide et créer des liens entre voisins.

1. Proposer des services entre voisins

Chacun de vos voisins possède un talent ou une compétence. Il y a le pianiste qui fait ses gammes en fin d’après-midi, le plombier qui gare sa camionnette devant l’immeuble, le cuistot qui tient le restaurant du coin de la rue ou l’adolescente qui arrondit ses fins de mois en pratiquant le babysitting. Pourquoi ne pas mettre ces aptitudes en commun pour rendre service quand quelqu’un veut réparer une fuite d’eau, faire garder bébé un samedi soir ou apprendre le solfège ? Il suffit de dresser une liste des compétences de chacun, à destination de tous !

2. Pratiquer le covoiturage

Puisque plusieurs voisins se rendent à la gare à la même heure pour prendre le même train, pourquoi ne feraient-ils pas le trajet ensemble ? Le covoiturage revêt de nombreux avantages : il évite de faire partir des voitures à vide, permet de réaliser des économies (les passagers peuvent participer aux frais de carburant) et crée des liens inattendus entre voisins. Idem quand il s’agit d’emmener les enfants à l’école ou de les accompagner dans la ville limitrophe pour une compétition sportive !

3. S’occuper du logement du voisin pendant son absence

Quand quelqu’un s’absente pour les vacances, c’est toujours pratique d’avoir un voisin qui s’occupe du logement vide. Il peut récupérer le courrier pour éviter que la boîte aux lettres ne déborde, arroser les plantes ou simplement veiller à la sécurité des lieux. L’avantage, c’est que le voisin habite juste à côté !

4. Garder un animal domestique

Pas facile d’emmener partout son compagnon à quatre pattes (ou à deux ailes) ! Parfois, il faut se faire à l’idée de le laisser seul à la maison… Ou demander à un voisin de le garder ! Qu’il s’agisse de trouver un « pet-sitter » pour une soirée, de solliciter quelqu’un pour nourrir le chat ou sortir le chien, ou de confier l’animal à une personne de bonne volonté qui le gardera chez elle, l’entraide entre voisins permet de partir l’esprit en paix.

5. Se prêter du matériel de bricolage ou de jardinage

Il est dommage de devoir acheter une perceuse à métaux ou une tondeuse à gazon pour des utilisations ponctuelles. Ces outils coûtent cher, ne servent que de temps à autre et ne sont pas pratiques à conserver chez soi. Pourquoi ne pas se prêter ce matériel entre voisins ? Plutôt que de courir dans les boutiques pour dénicher le rouleau de peinture qui manque, il est plus pratique de demander au voisin : celui-ci prêtera ce qu’il faut en échange d’un Kärcher, dont il a justement besoin pour laver son garage. L’alternative, c’est d’acheter des outils en groupe qui serviront à tous !

Plusieurs plateformes web favorisent l’entraide entre voisins : Yakasaider et Voisins Vigilants (réseaux de voisins, services d’entraide), Nomador (garde d’animaux domestiques) ou encore Bricolib (prêt d’outils entre particuliers).

gestion copro

A lire également

Voir tous les articles
Le vrai syndic en ligne des petits immeubles

Parce que pour nous une petite copropriété a le droit d’être gérée par un vrai syndic et de bénéficier des mêmes garanties qu’une grande copropriété.

Découvrir l'offre
A partir de
9,90 €
par lot / mois*
contrat sans engagement… de durée ! (1)
Assemblée générale : libéré, délivré ! (2)
Restez zen, on est
responsable !
Comptabilité et charges enfin claires !

* Offre soumise à conditions. (1) La résiliation anticipée du contrat Syndic One est facturée 49€ du lot avec un minimum de facturation de 249€, elle peut intervenir dès la fin du 3ème mois suivant la signature du contrat de gestion et par décision des copropriétaires convoqués en assemblée générale extraordinaire. Cette disposition ne s’applique qu’aux contrats de gestion signés à partir du 01 novembre 2020. (2) Fonctionnalité réservée aux copropriétés de moins de 5 lots et/ou moins de 15.000€ de budget annuel, conformément à l’article 41-8 de la loi N°65-557 du 10 juillet 1965.