question
Un devis ?
Contactez-nous

Quelles différences entre un syndic en ligne et un syndic coopératif ?

Ces dernières années ont vu l’émergence de nouvelles formes de syndics de copropriété dans le but d’offrir un meilleur service et/ou des tarifs plus compétitifs. Si le « chisme » demeure entre syndic professionnel et syndic bénévole, il a pris une nouvelle forme avec l’émergence d’internet. Entre le syndic en ligne et le syndic coopératif, il existe des différences notables qui incitent à ne surtout pas confondre ces deux formules !

Syndic en ligne : le meilleur des deux mondes

Le concept de syndic en ligne s’appuie sur des outils digitaux et collaboratifs pour impliquer les copropriétaires dans la gestion de leur immeuble, tout en bénéficiant de l’accompagnement d’un gestionnaire de copropriété professionnel. A la clé, une grande souplesse, des coûts optimisés et davantage de transparence !

Un syndic professionnel avec garantie financière

En tant que syndic en ligne, Syndic One est un syndic professionnel qui va gérer une copropriété à distance via différents outils et applications digitales. A contrario d’un syndic bénévole ou coopératif, c’est une offre professionnelle qui garantit sa responsabilité pénale et légale pour les copropriétés dont il a la gestion. Cela signifie qu’en cas d’éventuelle faute de gestion, les copropriétaires pourront être indemnisés. De plus, les fonds de la copropriété sont garantis par des caisses professionnelles spécifiques, apportant une certaine sérénité aux copropriétaires, malgré l’aspect de gestion à distance.

Syndic One est une entité du groupe Sergic, ce qui lui assure une solidité financière et une expertise certaine.

Une gestion de la copropriété facilitée

Le fonctionnement de Syndic One passe par une gestion à distance, pilotée à la fois par un comptable et un gestionnaire dédié, notamment au niveau juridique. Il s’agit en fait d’un partage des missions entre les copropriétaires et le gestionnaire dédié, par exemple pour les travaux de l’immeuble. Si les copropriétaires réalisent la consultation et le choix des prestataires, ou relèvent les compteurs d’eau, l’assistance juridique et comptable est faite par Syndic One.

Pour l’assemblée générale des copropriétaires, la préparation, la rédaction et l’envoi de la convocation, ou encore le contrôle juridique sont réalisés par le gestionnaire, les copropriétaires s’occupant de l’animation de l’AG. Les questions relatives à l’administratif sont toutes gérées par Syndic One, de même pour la gestion des contentieux par exemple.

Un site internet dédié

L’un des points forts d’un syndic professionnel en ligne tel que Syndic One est l’utilisation d’une plateforme en ligne dédiée, optimisée pour une gestion facile au quotidien. Cet espace client disponible sous forme d’application mobile permet de consulter en quelques clics l’ensemble des documents de l’immeuble ou des copropriétaires, et de suivre l’évolution des comptes. Cet outil permet également de trouver des artisans facilement et d’échanger de façon fluide avec les copropriétaires. Enfin, cette plateforme en ligne est pratique pour gérer la facturation ou payer les charges. C’est un avantage certain en termes de transparence, avec un accès dématérialisé pratique à de nombreux documents.

Des contrats souples aux coûts optimisés

Contrairement à des syndics professionnels classiques, le syndic en ligne offre des avantages en matière de flexibilité et de coût. En effet, en limitant ses interventions physiques, Syndic One peut proposer des offres compétitives, pour un niveau de service professionnel. Outre des tarifs avantageux, il s’agit également d’un contrat sans engagement de durée, et sans reconduction tacite. C’est une façon de retrouver confiance en son syndic, par une offre plus transparente et adaptée aux enjeux actuels.

Besoin d’un devis? Contactez-nous !

 

Syndic coopératif : une alternative au syndic professionnel

Le syndic coopératif est un type de syndic alternatif, qui consiste en une gestion de la copropriété commune entre les copropriétaires et le conseil syndical. Dans ce format, chaque copropriétaire a la possibilité de s’impliquer, et le rôle du syndic sera endossé par le président du conseil syndical. Ensuite, chaque membre du syndic coopératif va gérer une tâche spécifique dans la gestion de la copropriété.

La question de la responsabilité

Il faut savoir qu’en cas de faute de gestion, l’un des membres copropriétaires d’un syndic coopératif peut voir sa responsabilité engagée. Le syndic coopératif se matérialise bien souvent par l’utilisation d’un logiciel spécifique, destiné à aider les copropriétaires bénévoles dans leur gestion de la copropriété. Là encore, la responsabilité du copropriétaire en charge de ce logiciel peut être engagée en cas de problème, ce qui n’est pas sans conséquence, contrairement à un syndic professionnel en ligne.

L’une des limites de ce type de syndic bénévole est que des erreurs peuvent être commises si l’un des membres manque de compétences dans certains domaines, et selon les cas, les conséquences peuvent être importantes pour le copropriétaire concerné.

Le fonctionnement d’un syndic bénévole

Bien souvent, le syndic coopératif est choisi pour économiser sur le coût significatif d’un syndic professionnel. Toutefois, il faut bien garder en tête que le temps passé et l’énergie dépensée par les différents copropriétaires membres du conseil syndical ne seront pas rémunérés. En tant que bénévole, le syndic coopératif et les membres du conseil syndical doivent fournir un travail précis et parfois chronophage, ou avec des responsabilités importantes, de façon entièrement gratuite. Si ce type de syndic permet donc des économies, il faut malgré tout comptabiliser ce temps de travail pour chaque bénévole dans le calcul des coûts global.

Aussi, le coût d’utilisation d’un logiciel pour un syndic coopératif bénévole n’est pas nul, et il peut être intéressant de comparer de façon générale un tel coût avec celui du temps passé, face à un syndic professionnel en ligne, qui offre davantage de services et de sérénité dans la gestion de la copropriété.
Il faut enfin avoir en tête que les logiciels de syndic coopératif sont généralement à reconduction tacite, et avec des durées minimums d’engagement.

Priorité aux échanges et à la transparence

Les avantages de ce type de syndic vont alors plutôt se matérialiser par le côté social, car le syndic coopératif permet un échange et une implication importante de certains copropriétaires. Le revers de la médaille est qu’il est nécessaire d’assurer une bonne cohésion entre ces bénévoles ; en cas d’absence ou de démission de certains membres, le fonctionnement de la copropriété pourrait être mis à mal.

C’est aussi une façon d’assurer une meilleure transparence dans la gestion de la copropriété, chaque copropriétaire pouvant suivre les actualités et participer à la vie de l’immeuble. Mais cette convivialité et cette transparence peuvent aussi être obtenus dans le cadre des syndics professionnels en ligne, comme Syndic One, qui offre une vision claire de la copropriété via son outil en ligne, tout en engageant sa responsabilité.

A lire également

Voir tous les articles
Le vrai syndic en ligne des petits immeubles

Parce que pour nous une petite copropriété a le droit d’être gérée par un vrai syndic et de bénéficier des mêmes garanties qu’une grande copropriété.

Découvrir l'offre
A partir de
9,90 €
par lot / mois*
contrat sans engagement… de durée ! (1)
Assemblée générale : libéré, délivré ! (2)
Restez zen, on est responsable !
Comptabilité et charges enfin claires !

* Offre soumise à conditions. (1) La résiliation anticipée du contrat Syndic One est facturée 49€ du lot avec un minimum de facturation de 249€, elle peut intervenir dès la fin du 3ème mois suivant la signature du contrat de gestion et par décision des copropriétaires convoqués en assemblée générale extraordinaire. Cette disposition ne s’applique qu’aux contrats de gestion signés à partir du 01 novembre 2020. (2) Fonctionnalité réservée aux copropriétés de moins de 5 lots et/ou moins de 15.000€ de budget annuel, conformément à l’article 41-8 de la loi N°65-557 du 10 juillet 1965.