question
Un devis ?
Contactez-nous

Charges de copropriété, quel coût moyen ?

Chaque copropriétaire doit participer au paiement des charges de copropriété, qui sont réparties en trois catégories par l’assemblée générale : les charges ordinaires, les charges spéciales et les charges extraordinaires. Elles sont (entre autres) relatives à l’administration, la conservation et l’entretien des parties communes. Syndic One vous fournit quelques éléments d’information afin que vous puissiez mieux comprendre leur fonctionnement et estimer leur coût potentiel à l’année.

Définition d’une charge de copropriété

Les charges de copropriété, ce sont tous les frais générés pour assurer le bon fonctionnement et l’entretien de l’immeuble. Le calcul des coûts de copropriété est basé sur la quote-part de chaque copropriétaire de l’immeuble concerné. C’est la répartition des tantièmes de la copropriété qui détermine la répartition des charges générales entre les copropriétaires.

Les charges générales

  • L’administration de l’immeuble : frais de tenue des assemblées générales, honoraires du syndic, honoraires du syndic.
  • L’entretien de l’immeuble : frais d’enlèvement des ordures ménagères, nettoyage des parties communes, remplacement de l’éclairage…
  • La conservation de l’immeuble : petits et gros travaux.

Les charges particulières

  • Les services collectifs : gardiennage, service de nettoyage, service de sécurité.
  • Les équipements communs : entretien de la chaudière collective, de l’ascenseur, du vide-ordures, etc.

La répartition de ces charges est établie en fonction de l’utilité du service ou de l’installation pour les différents copropriétaires. Par exemple, quelqu’un habitant au rez-de-chaussée et qui ne possède ni cave ou garage au sous-sol sera exempt de payer des charges d’entretien et de réparation de l’ascenseur.

Les charges exceptionnelles

  • Le ravalement de façade
  • Le remplacement de la chaudière
  • La réfection de la toiture
  • Les diagnostics techniques
  • La création d’un nouvel équipement collectif

Contrairement aux charges annuelles, elles ne sont pas toujours incluses dans le budget prévisionnel. Elles doivent être votées en assemblée générale. Une avance de trésorerie peut être demandée par le syndic aux copropriétaires.

Régularisation des charges : Les propriétaires versent des provisions pour charges au syndic tout au long de l’année. En fin d’année, le syndic fait la différence entre les frais dépensés et les charges effectivement payé. Il en résulte, selon les cas, un remboursement ou une redevance.

 

Le coût annuel moyen des frais de copropriété

Selon l’Association des responsables de la copropriété (ARC), le coût moyen des charges de copropriété s’établissait en 2020 à 50,95 € par mètre carré et par an. Le propriétaire d’un appartement de 40 m2   devra donc payer 2038 € par année, soit 169 € par mois. Des charges dont le coût n’a cessé d’augmenter depuis le début des années 2000. L’essentiel de cette somme correspond au chauffage collectif, ainsi qu’au gardiennage. Les honoraires des syndics professionnels ont également augmenté, notamment car le suivi des travaux et la gestion des contentieux sont facturés en supplément du forfait de gestion courante. La hausse s’explique également par l’augmentation des contrats d’assurance auxquelles doivent souscrire les copropriétés.

Montant des charges de copropriété

Se renseigner sur les charges de copropriété avant tout achat : une démarche indispensable

Vous vous apprêtez à faire l’acquisition d’un appartement dans un immeuble en copropriété ? Nous vous conseillons de devez demander à consulter le montant des charges de copropriété. Vous devriez également demander le dernier procès-verbal de l’assemblée générale de la copropriété, qui décrit les travaux à venir au sein de l’immeuble.

L’acheteur a l’obligation de se renseigner sur les charges de copropriété qui n’ont pas encore été payées, car il en sera, au moins en partie, responsable. En tant que nouveau propriétaire, qui devrez assumer ces frais de rénovation ou d’entretien peuvent représenter des sommes importantes.

Comment faire des économies sur ses charges de copropriété ?

Face à l’augmentation constante des charges de copropriété et la multiplication des sources de coût, les copropriétaires peuvent se retrouver pantois. Heureusement, quelques astuces peuvent pour aider à réaliser des économies. Syndic vous en confie quelques-unes :

  • Mettre en concurrence des devis pour les gros travaux

    Les honoraires constituent l’un des postes de dépenses les plus importants pour une copropriété. Si vous souhaitez minimiser les coûts de vos charges, vous devez faire jouer la concurrence avec la réalisation de devis (notamment pour les gros œuvres) pour revoir le montant des honoraires actuels.

  • Renégocier les contrats d’entretien

    Chaque année, il vous est possible de renégocier vos contrats fournisseur afin d’obtenir le prix le plus intéressant pour la copropriété. Ces contrats d’entretien sont renouvelés chaque année avec une augmentation indicielle automatique. Il peut donc être intéressant de vérifier que le tarif est encore compétitif pour le marché.

  • Faire réaliser un audit de performance énergétique

    Entretien des chaudières, remplacement des équipements énergétiques, ajustements énergétiques… Tant de petites opérations qui peuvent vous permettre de réaliser de grandes économies sur vos factures de chauffage et d’énergie. Et oui : en cas de déperdition de chaleur, des travaux de rénovation énergétique peuvent vous faire économiser jusqu’à 30% sur vos factures. Proposez donc un diagnostic de performance énergétique lors de la prochaine AG.

Découvrez nos meilleurs articles :

A lire également

Voir tous les articles
Le vrai syndic en ligne des petits immeubles

Parce que pour nous une petite copropriété a le droit d’être gérée par un vrai syndic et de bénéficier des mêmes garanties qu’une grande copropriété.

Découvrir l'offre
A partir de
9,90 €
par lot / mois*
contrat sans engagement… de durée ! (1)
Assemblée générale : libéré, délivré ! (2)
Restez zen, on est responsable !
Comptabilité et charges enfin claires !

* Offre soumise à conditions. (1) La résiliation anticipée du contrat Syndic One est facturée 49€ du lot avec un minimum de facturation de 249€, elle peut intervenir dès la fin du 3ème mois suivant la signature du contrat de gestion et par décision des copropriétaires convoqués en assemblée générale extraordinaire. Cette disposition ne s’applique qu’aux contrats de gestion signés à partir du 01 novembre 2020. (2) Fonctionnalité réservée aux copropriétés de moins de 5 lots et/ou moins de 15.000€ de budget annuel, conformément à l’article 41-8 de la loi N°65-557 du 10 juillet 1965.