Charges de copropriété SYNDIC ONE :

Assemblée Générale

Chaque trimestre, vous recevez l’appel de charges courantes selon le budget voté en AG.

Ces 2 catégories de charges correspondent à des postes de dépenses distincts, et se répartissent de manière différente entre les copropriétaires :

Les charges générales sont réparties en fonction de la valeur relative de chaque lot de copropriété (tantièmes)
Les charges spéciales sont réparties en fonction de l’utilité que les éléments d’équipement et services collectifs présentent à l’égard de chaque lot
Une subdivision peut être prévue par le règlement de copropriété concernant les charges, notamment lorsque la copropriété comprend plusieurs bâtiments, ou plusieurs escaliers. On parle alors de « spécialisation des charges ». Par exemple, le règlement de copropriété peut prévoir que les propriétaires du bâtiment A participent aux charges d’entretien du bâtiment A, ceux du bâtiment B aux charges du bâtiment B.

Paiement des charges
Le budget prévisionnel est voté en assemblée générale chaque année par le syndicat des copropriétaires. Il est valable pour un exercice comptable de 12 mois.

Au début de chaque trimestre généralement, le syndic demande aux copropriétaires le versement de charges provisionnelles, correspondant à un quart du budget prévisionnel (sauf modalités différentes prévues en assemblée générale), conformément à l’appel de charges. Les charges provisionnelles comprennent les charges générales, mais aussi les charges spéciales.

charges de copropriété syndic One
charges de copropriété syndic one

Gérer sa copropriété 

Il peut être décidé en assemblée générale que le versement es charges provisionnelles se fera chaque semestre ou chaque mois.

A la fin de chaque exercice, lors de l’approbation de l’arrêté des comptes, les charges provisionnelles sont régularisées en fonction des dépenses réelles. Soit les copropriétaires se voient demander le versement d’un complément de charges, soit le trop-versé est imputé sur les charges de l’année suivante.

En plus des charges de copropriété, des appels de fonds pour travaux (votés en assemblée générale ou travaux urgents) peuvent être demandés. Ces dépenses ne sont pas inclues dans le budget prévisionnel

Si des travaux exceptionnels ont été votés en AG, vous pouvez recevoir un document complémentaire reprenant ces charges mais le principe reste le même.

Retrouvez quelques explications en téléchargeant notre document :

Copropriétaires, découvrez votre appel de charges

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre rubrique parole d’expert sur notre blog.

Charges de copropriété : comment faire des économies ?

Vos charges de copropriété vous paraissent élevées ? Il existe de nombreuses astuces pour parvenir à les baisser, que ce soit au niveau des équipements du bâtiment ou des services utilisés. Voici les principales.

  • Vérifiez les contrats signés avec les différents prestataires intervenant dans la copropriété (entretien des espaces verts, des parties communes, des ascenseurs, etc.). Il s’agit notamment de contrôler les montants payés, les durées, les prestations incluses…
  • Mettez en concurrence vos prestataires avec d’autres entreprises susceptibles de proposer les mêmes services à des tarifs plus accessibles.
  • Lorsque de gros travaux s’annoncent (ravalement de façade notamment), multipliez les devis pour trouver le meilleur rapport qualité-prix.
  • Vérifiez les taux de TVA appliqués par certains prestataires, qui facturent systématiquement à 20 % alors qu’ils ont droit à une TVA réduite à 10 %
  • Faites réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE). Il s’agit là de privilégier le long terme au court terme : mieux vaut procéder à un ravalement de façade coûteux une seule fois, que d’avoir des factures de chauffage très élevées tous les hivers !
  • Individualisez les consommations d’eau et de chauffage, afin de vous assurer que chaque copropriétaire ne paie que ce qu’il consomme réellement.
  • Étudiez le contrat qui vous lie à votre syndic de copropriété et les prestations qu’il vous facture : un syndic en ligne peut, par exemple, vous faire réaliser des économies non-négligeables — jusqu’à 50 % des honoraires de gestion !

Reader Interactions