Energie et partage sont essentiels pour organiser une fête des voisins dont votre immeuble se souviendra longtemps ! Créé en 2000, cet événement, qui a lieu le 19 mai cette année, est célébré dans le monde entier. Pourquoi pas vous ? On vous aide à organiser la fête des voisins dans votre immeuble !

Connaissez-vous vos voisins ?

Si vous comptez sur cette fête pour nouer des liens avec vos voisins, votre implication est capitale. Saisissez toutes les occasions de vous présenter : frappez aux portes de votre lotissement, engagez le dialogue sur le parking de l’immeuble, dans le hall d’entrée ou à la faveur d’un trajet en ascenseur. Si vous connaissez déjà vos voisins, prenez la température : y a-t-il déjà eu des fêtes organisées ? Qu’est-ce qui a fonctionné ? Qu’est-ce qui a posé problème ?

Choisissez un format adapté à l’immeuble

Prêt à jouer les gentils organisateurs ? Déposez des invitations dans les boites aux lettres et posez des affiches dans les lieux stratégiques. Si vous organisez votre première fête des voisins, jaugez au préalable le style de vie et les habitudes des habitants. Quelle est la moyenne d’âge ? Vos voisins ont-ils des enfants ? Côtoyez-vous des personnes âgées qui habitent seules ? Vous n’allez pas gérer la même fête si vous résidez dans un immeuble de célibataires dont la moyenne d’âge est de 30 ans !

Des animations pour tous

Pour faire plaisir au plus grand nombre, misez sur un thème consensuel qui offre l’occasion à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice. Le barbecue, le pique-nique ou le brunch sont conviviaux, car chaque voisin prépare une salade, un dessert, une boisson. Echanger des recettes est une excellente entrée en matière. Les jeux de société favorisent les échanges entre générations. Les chasses au trésor, les marelles, les défis invitent à l’action. Au rayon buffet, pensez aux boissons sans alcool. Et côté décoration, jouez sur les lumières, avec de jolies guirlandes. Pensez aux fleurs, aux nappes et aux serviettes colorées. Des kits de communication et d’animation, disponibles dans certaines mairies, peuvent vous aider.

Une solution de repli

Vous avez peur que la météo vous joue un sale tour ? Prévoyez une solution de repli et annoncez-la à tous vos voisins. Si vous habitez dans une région au sein de laquelle il est de coutume de recevoir à l’intérieur, proposez une fête des voisins déclinée dans plusieurs appartements : l’appartement de l’apéritif, l’appartement du repas et l’appartement des desserts !

Le partage, fil conducteur

A l’issue de la fête, préparez des « doggy bag » avec les restes et mettez-les à la disposition de vos voisins. Une belle façon de limiter le gaspillage et de donner un coup de pouce discret à ceux qui en ont besoin. Pensez également aux écoemballages. Enfin, n’oubliez pas qu’un bon voisinage est empreint de petites attentions désintéressées à renouveler au quotidien : garde d’enfants, garde des animaux de compagnie, soutien scolaire, courses en commun, visites de courtoisie, autopartage, petits bricolages. Planifiez aussi d’autres moments pour prolonger les échanges et le partage comme des soirées cinéphiles ou football et des ateliers manuels.