Gestion de sa copropriété

Copropriété : comment maîtriser votre consommation d'eau ?

Fuite d'eau dans les parties communesMême avec des compteurs individuels, il reste une part de consommation collective.

Si elle dépasse 5 à 10 % de la consommation totale des habitants, il y a un problème : fuites, panne d’un compteur, raccordement sauvage, gaspillage dans les parties communes. Des solutions existent à condition d’avoir identifié le problème.

Une laverie clandestine explose la facture eau d'une copropriété

compteur d'eau individuelLa consommation d’eau d'un immeuble en copropriété, stable depuis plusieurs années, était répartie entre les copropriétaires selon leurs tantièmes (taille de l’appartement).

Or, une année lors de la clôture des comptes, le conseil syndical et le syndic constatent une augmentation importante de la consommation. Des recherches sont faites afin de vérifier l’absence de fuite après compteur, puis les habitants sont invités à vérifier leurs installations privatives, robinetteries et équipements sanitaires (WC).

Rien. Aucune anomalie technique n’est identifiée.

Comment changer de syndic de copropriété ?

Vous souhaitez changer de syndic de copropriété mais vous ne savez pas comment faire ? Voici la démarche à suivre…

Bénéficiez du prêt écologique Eco prêt à taux zéro

L’Eco PTZ est un des moyens financier mis en place par l’état pour réduire l’effet de serre en France. Il est destiné à financer les travaux d’optimisation de la consommation énergétique. C’est un prêt qui est soumis à certaines conditions. De plus en plus de Français sollicitent l’Eco PTZ pour le financement des travaux sur le chauffage comme l’installation d’une pompe à chaleur géothermie ou le financement des travaux liés à l’isolation thermique.

Syndic de copropriété, professionnel et non professionnel.

syndic de copropriété professionnel et non-professionnelIl existe deux types de syndic, professionnel et non professionnel.

Le syndic professionnel doit obligatoirement avoir une carte de gestion immobilière qui lui est donnée par la préfecture.

De plus, il doit posséder une responsabilité civile et ouvrir un compte bancaire ou postal. Les garanties financières dont il dispose doivent permettre de rembourser les copropriétaires en cas de faillite du syndic.