La parole des experts

Assemblée générale de copropriété : toute décision prise est-elle définitive ?

Travaux de ravalement, droit de jouissance d’une partie commune… Ces décisions prises lors des assemblées générales de copropriété s’imposent à l’ensemble des copropriétaires. Pour autant, est-il possible de réécrire l’histoire et de revenir sur des résolutions prises en AG ? Et le cas échéant, comment les copropriétaires peuvent-ils contester une décision qu’ils estiment indue ? Explications.

 

Comment changer de syndic

1. Comment changer de syndic de copropriété en fin de mandat ?

Si vous souhaitez changer de syndic, contactez plusieurs entreprises (la loi ALUR impose désormais la mise en concurrence de plusieurs syndics avant sa désignation) et comparez leurs tarifs en fonction de leurs prestations.

Règlement de copropriété : 5 points essentiels à intégrer

 Le règlement de copropriété est la colonne vertébrale d’un immeuble. Il en définit les règles de fonctionnement tout en détaillant les droits et les devoirs des copropriétaires. Toutefois, au-delà de ses statuts de base, ce document peut être amendé afin d’intégrer des clauses supplémentaires, en fonction des besoins. Voici 5 points qu’il est possible d’ajouter à un règlement de copropriété !

 

Le rôle de chacun pour la préparation de l’Assemblée générale

Votre gestionnaire syndic One est présent à toutes les étapes du processus de préparation d’une assemblée générale avec l’aide des membres du conseil syndical.

Privatisation des parties communes : quelles sont les règles ?

C’est une tentation à laquelle peut aisément céder un copropriétaire : étant seul à avoir accès à une partie commune, il chercher à se l’approprier pour accroître son espace vital… Sans rien en dire à personne ! Or, la privatisation des parties communes est une pratique qui répond à des règles strictes. Quelles sont ces règles ? Et comment les copropriétaires sont-ils tenus d’agir en cas d’annexion sauvage ?